Une calorie est un terme très connu et utilisé par tous. Cette unité est souvent liée à l'idée de perte de poids. Une femme doit consommer généralement entre 1800 et 2500 kilocalories par jour et un homme entre 2000 et 2800 kilocalories. Plus vous ferez de sport, plus vous devez augmenter votre apport calorifique. Ceci a du sens puisque les activités physiques permettent de brûler au quotidien des calories. Mais, qu’est-ce que les calories? Pourquoi faut-il les prendre en compte dans son alimentation ? Comment se calcule les calories d’un plat? Quel est le meilleur moyen de calcul des calories dans les aliments ? Combien y-a-t-il de calories dans tel aliment ?

Table des calories

Utilisez vite ce tableau des calories pour retrouver la valeur énergetique de tous les aliments.

Les calories : une notion très utilisée

Les calories des aliments constituent une hantise de l'époque contemporaine. On utilise ce mot à tout bout de champ. La calorie est une unité de mesure qui indique exactement la quantité d'énergie comprise dans les aliments. La calorie est à l’origine une unité de mesure physique. Il s’agit de la quantité nécessaire pour faire monter la température d'un gramme d'eau de 1 °C. Dans le monde diététique, c’est la valeur énergétique d'un aliment. Elle correspond à la quantité de chaleur dégagée lors de sa combustion. Les calories désignent le carburant du corps humain. On ne cesse d’ailleurs d'ingérer et de dépenser au quotidien des calories. Le kilocalorie en France est utilisé comme une unité qui équivaut à 1000 calories. L'unité internationale étant le kilojoule. En réalité 1 kcal est égal à 4,18 kjoules. Un gramme de glucides procure 4 kilocalories à l’organisme. Un gramme de protéines libère 4 kilocalories alors qu’un gramme de lipides apporte 9 kilocalories. L’homme au repos dépense pour le fonctionnement de son organisme 60 à 70% des dépenses énergétiques totales. La digestion, l'absorption intestinale et le stockage des aliments consomment 10% des réserves énergétiques. Les 20 voire 30% restants sont consacrés aux activités physiques.

La dépense énergétique de l’organisme humain

Pour fonctionner, l’organisme humain a besoin de calories qu'il dépense par la suite. Il existe 3 niveaux de dépense énergétique dans le corps humain. Le premier niveau est le métabolisme de base. C’est en réalité l'énergie utilisée par le corps au cours du repos afin d’assurer son fonctionnement. Ce niveau est constitué par les dépenses énergétiques liées à la respiration, au fonctionnement des organes et des différentes cellules du corps humain. Ce métabolisme de base occupe 60 à 70 % des dépenses énergétiques. Le deuxième niveau est la thermogenèse alimentaire. Il s'agit de l'énergie dépensée pour assurer la digestion, le stockage des aliments et l'absorption intestinale. Ce niveau ne représente que 10 % de la dépense énergétique totale. Le dernier niveau de dépenses énergétiques est l'activité physique. Ce niveau regroupe l'énergie utilisée lors des déplacements, des activités ménagères, des activités professionnelles ou sportives. L'activité physique pompe entre 20 et 30 % des dépenses caloriques. C'est généralement à ce niveau qu’il faut agir pour mieux équilibrer sa balance énergétique. Pour une heure de sommeil, vous dépensez 60 kcal. Pour une heure d'activité en position assise devant l’ordinateur ou la télévision, vous utilisez 90 kcal alors qu’en position debout à la toilette ou au cours des travaux ménagers, l’organisme consomme 120 kcal. Durant une heure de jardinage, de gymnastique ou de marche, on dépense 170 kcal contre 300 kcal pour une heure d'activité sportive ou professionnelle.

Les apports énergétiques de quelques aliments

Les calories apportées par des fruits de 100 g tels que l’abricot sont de 43 kcal, les framboises produisent 36 kcal, le fruit de la passion donne 97 kcal, le gingembre offre 80 kcal. Les autres produits tels que la grenade produit 74 kcal, le kiwi 51 kcal, le litchi 66 kcal, la mandarine 50 kcal et la mangue 62 kcal.

Les légumes apportent aussi selon leurs portions des réserves énergétiques considérables. Pour 100 g, d’artichaut l’organisme bénéficie de 47 kcal. L’asperge produit 18 kcal contre 24 kcal pour l’aubergine et 160 kcal pour l’avocat. L’apport calorique de la viande est aussi considérable. Le gigot d’agneau produit 216 kcal, le filet de bœuf 188 kcal, le bacon 385 kcal et le blanc de poulet 100 kcal. Pour le poisson bar, l’organisme récupère 105 kcal et 91 kcal pour le colin, 162 kcal pour la sardine et 208 kcal pour le saumon.

Le calculateur de calories indique comme apport énergétique 47 kcal pour le lait, 67 kcal pour le fromage blanc, 207 kcal pour celui de chèvre, 55 kcal pour l’ananas. La banane produit 88 kcal, les canneberges fournissent 46 kcal, les cerises sont à 50 kcal et le yaourt nature procure 62 kcal. Le tableau des calories indique pour la bière 80 kcal, pour le champagne 70 kcal, pour le martini 125 kcal, 68 kcal pour le vin blanc et 69 kcal pour le chocolat. Il vous est désormais plus simple de calculer les calories emmagasiner dans le cadre du suivi de votre régime minceur. La connaissance des réserves énergétiques des aliments permet de faire désormais attention pour ne pas avoir des réserves considérables de calories pouvant entrainer l’obésité.